Les objectifs majeurs du PRU qui concerne 512 logements du quartier sont :

Renouveler le bâti en déconstruisant 332 logements, en réhabilitant 180 et en construisant 480 nouveaux (tant sociaux qu’en accession) dont 145 hors site ;
Mettre en valeur le patrimoine naturel (la vallée du reclus et le parc Utting) ;
Recomposer les espaces afin de résidentialiser les bâtiments via la création d’un mail et d’une voirie favorisant la circulation apaisée.
S’inscrire dans une démarche de développement durable avec la création d’un réseau chaleur et d’une chaudière bois, la production d’eau chaude sanitaire par panneaux solaires.

A ce jour les 180 logements prévus sont réhabilités, 6 logements en accession sociale ont été construits et sont occupés, 73 logements sociaux sont reconstruits et occupés depuis 2011, 37 sont en construction pour une livraison au printemps 2012, et il faut y ajouter 160 logements sociaux construits hors site pour favoriser les relogements nécessités par les démolitions, un nouveau bâtiment qui comprendra l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) avec 23 logements va sortir de terre fin 2012 (en lieu et place du CLSH Arlequin qui va être démoli à l’automne 2012). Enfin la 3ième tranche de démolition va s’engager cette année et elle porte sur 100 logements.

Dans le cadre du PRU les travaux ville concerne la remise en état des réseaux et le réaménagement de la voirie pour affirmer la résidentialisation du quartier et améliorer le cadre de vie des habitants. En 2009 le Goaner a été totalement réaménager et depuis 2010 les travaux sont réalisés au Gumenen pour desservir les bâtiments réhabilités et reconstruits. Pour mener à bien ce projet la population est associée et des actions participatives et festives sont menées notamment dans le cadre du CUCS: fête au parc Utting tous les ans en juin, création d’ateliers artistiques et culturels (réalisation d’une œuvre place Dolto avec Lucie Bourreau, participation des habitants du quartier à la construction du géant et d’un serpent en osier pour le festival Méliscènes, réalisation d’un film d’animation par les élèves de l’école Tabarly sur le PRU).

A l’issue de la visite j’ai souligné l’importance de poursuivre le partenariat engagé depuis 2006 au regard des enjeux d’un tel projet en terme urbain, humain et économique.