Viennent ensuite les problèmes de stationnements en ville principalement parce que gênants, les réclamations sur les travaux en cours, réalisés ou à faire (voirie, potelets, barrières, trottoirs…), les questions de vitesse, de circulation et de sécurité routière (signalisation, coussins berlinois, ralentisseurs, contrôles de vitesse…). Enfin un ensemble de demandes se rattachent à des problèmes de voisinage (clôtures, arbres, bruits, gens du voyages…), de transports (les circuits d’Auray bus et des TIM, les taxis alréens qui refusent des courses en ville, les stationnements en gare d’Auray…), d’urbanisme (PLU, permis de construire, occupation et droit du sol, cela en lien avec les ODP notamment les terrasses…), de propreté et d’hygiène (déjections canines et prolifération de pigeons…), de contentieux avec la ville (assurance suite à des dégradations de mobilier urbain notamment les bornes rue du Château et à St Goustan..).
L’ensemble de ces doléances sont transmises par mes soins aux services municipaux pour les suites à y donner. L’intérêt général doit prévaloir dans tous les cas, tout comme il est impensable que la ville déroge aux règles de droit relatives à l’urbanisme, à l’ODP ou au code de la route. Aussi il va de soi que les demandeurs n’ont pas toujours gain de cause, néanmoins nombre de demandes trouvent une solution satisfaisante pour toutes les parties, c’est ce que je m’efforce de faire.