Le CODEPA participe aux travaux d’aménagement et de développement économique et social du territoire menés sur le Pays et formule des avis dans plusieurs domaines. Il a ainsi animé en 2011/2012 les ateliers de concertation relatifs au Schéma de Déplacements du Pays et donné un avis sur les déplacements en Pays d’Auray. En 2012 il a pris part à l’élaboration du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) en portant à connaissance des élus un certains nombres de remarques et propositions. En 2013 il a conduit une étude sur les conditions d’accueil et de pérennisation des entreprises de production dans les zones d’activités. En coopération avec les autres conseils de développement bretons, il agit pour la réhabilitation de la ligne ferroviaire Auray/ Pontivy/Saint Brieuc. Il a enfin été présent en 2011dans la préparation de la candidature au Fonds Européen pour la Pêche au profit de la conchyliculture du Pays.

L’UL CGT, représentée par trois administrateurs (depuis 1998) dont un est membre du bureau, y est active en portant ces propres analyses et propositions. Elle a notamment rappelé, dans le cadre du schéma de déplacements et du SCoT, ses propositions pour:

• le développement des réseaux de transports, en lien avec l’arrivée de Bretagne Grande Vitesse (BGV) et la création du Pôle d’Echange Multimodal (PEM);
• un aménagement du territoire qui favorise la création d’emplois et apporte des réponses aux besoins sociaux des salariés (logements, culture…).

Pour les prochaines années, le CODEPA va être associé aux affectations des aides financières et autres Fonds Européens accordées aux Pays et pilotées par la Région Bretagne en lien avec la mise en œuvre du Contrat de plan Etat/Région 2014/2020, du Contrat de Partenariat Région Bretagne/Pays d’Auray 2014/2020 et du Pacte d’Avenir Breton. L’enjeu financier, social et économique est de taille: l’enveloppe financière s’élève à plus de 3 millions €.

Pour la CGT, l’attribution des aides doit être conditionnée à la défense et au développement de l’emploi qualifié durable et de la formation, avec pour finalité :

• de participer à une ré-industrialisation de la Bretagne,
• de revitaliser la façade maritime du Pays d’Auray en dépassant le tout tourisme,
• de relever les défis relatifs à la transition énergétique et aux évolutions environnementales,
• de renforcer les services publics et collectifs de proximité,
• d’améliorer l’accessibilité des bretons aux réseaux de transports et de communications.

Autres dossiers qui seront au centre des préoccupations du CODEPA dans les mois à venir:
la réforme territoriale qui préconise le regroupement des Régions, le renforcement de l’Intercommunalité et la suppression des Départements et de la clause de compétence générale ;
• la mise en place des schémas de mutualisation des services des collectivités territoriales au niveau des Intercommunalités du Pays d’Auray, notamment à AQTA.

La CGT sera attentive à ces évolutions en portant les critiques et les revendications des personnels des collectivités concernées et des usagers des services publics menacés par ces réformes structurelles. Elle défendra la place et le rôle de la société civile en demandant qu’elle soit plus largement associée en amont des décisions à la réflexion des politiques locales menées par le Syndicat Mixte du Pays d’Auray mais aussi par AQTA.