De plus je réfute cette affirmation selon laquelle la Gauche aurait gagné par défaut. C’est faire peu de cas des grands électeurs, le mépris à leur égard semble être la ligne de défense de la Droite morbihannaise. Non Mr Bienvenu, la Gauche, les élus de Gauche ne sont pas responsables de vos mauvais calculs, de vos combines de dernière heure entre deux tours, de votre méconnaissance de la réalité de nos territoires et des élus qui s’y impliquent. Et si les élus locaux ont porté majoritairement leur choix à Gauche c’est qu’ils ont trouvé dans notre démarche de rassemblement des élus à l’écoute et porteurs de leurs préoccupations.

Les grands électeurs, élus locaux confrontés aux difficultés de leur population au quotidien, n’ont pas accepté les discours et les choix des candidats de la Droite, que vous soutenez, qui remettent en cause la libre administration des collectivités locales, notamment avec les réformes territoriale et fiscale, avec l’intercommunalité forcée et la suppression de la TP.

Oui cette victoire de la Gauche s’inscrit dans la continuité des résultats électoraux depuis 2008. Elle est conforme à la volonté de nos concitoyens qui rejettent les politiques de Mr Sarkozy et de son gouvernement, de votre famille politique . Et elle en appelle d’autres.