Cette saignée dans les budgets des communes va conduire à sacrifier les investissements, les services à la population et à augmenter à terme les impôts et les tarifs des services publics locaux. Et il est faux de croire que l’intercommunalité, renforcée par la loi « Notre » votée cet été, sera en capacité de répondre aux élus municipaux privés de moyens pour agir.

Dans un esprit de large rassemblement, l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicains du Morbihan (ADECR 56) s’inscrit pleinement dans l’appel de l’AMF et invite l’ensemble des élus de toutes les communes du Morbihan à participer et à contribuer à la mobilisation citoyenne du 19 septembre prochain.

Par-delà le constat des conséquences des politiques d’austérité, l’urgence de la situation des communes actuelles et à venir appelle à plus de justice fiscale, de partage des richesses et de réhabilitation de la dépense publique, pour répondre aux besoins et attentes fortes des populations, pour assurer un développement économique et l’emploi dans les territoires.

Le 19 septembre prochain il s’agit de défendre l’ambition d’une République sociale, démocratique et solidaire, fondée sur le principe de subsidiarité, élément essentiel du processus de décentralisation, tel que précisé dans notre Constitution.

Auray, le 07 septembre 2015.

Roland LE SAUCE
Président de l’ADECR 56