Avec les parlementaires du Front de Gauche nous exigeons:

• Le vote d’une loi pour interdire les licenciements boursiers
• Le remboursement des aides publiques par les entreprises qui licencient
• La taxation sur la réimportation des productions délocalisées
• La suppression de la niche « Copé », la baisse de l’abattement sur le montant des dividendes perçues, la taxation des compagnies pétrolières
• La création d’un pôle public financier
• Un salaire minimum à 1700€ et une augmentation générale des salaires pour assurer une vie digne avec un salaire décent.


Je signe :

Il y a 3 signataires depuis le jeudi 8 novembre 2012