Je viens de prendre connaissance du communiqué de l’ADECR 56 (association représentative des élus progressistes, citoyens, républicains et communistes du Morbihan selon le communiqué) appelant à voter dimanche prochain pour les candidats de gauche arrivés en tête au premier tour des législatives.

Je suis quelque peu surpris dans la mesure où, en tant que candidat Front de Gauche de la deuxième circonscription du Morbihan et adhérent de l’association, je n’ai nullement été interrogé, sollicité par la direction de l’ADECR 56 pour émettre un quelconque avis. Drôle de conception de la démocratie, drôle de démarche citoyenne. C’est faire preuve de peu de respect de ma personne, du candidat que j’ai été. La direction de l’ADECR 56 me considère sans doute comme denrée négligeable. J’aurais apprécié qu’elle soit aussi prompte à me soutenir lors de la campagne du premier tour des législatives, conformément à l’appel de l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains.

Auray, le 14 juin 2012.