MarianneJe siègerai dans les commissions suivantes : Urbanisme-logement-foncier et publicité, Travaux-bâtiments-voiries-espaces verts et naturels-circulation-propreté et domaine public, Finances-budget, Appel d’offres et Voirie ; je participerai aussi aux travaux du comité consultatif paritaire des halles et marchés. Ma camarade Joëlle Martineau siègera dans les commissions Environnement-développement durable, et Vie scolaire-rythmes scolaires-petite enfance-loisirs jeunesse.

Deux autres bordereaux portaient sur l’attribution de délégation au maire conformément aux dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales qui autorisent l’édile à prendre des décisions sans solliciter l’avis du conseil municipal. C’est par exemple : arrêter et modifier l’affectation des propriétés communales, réaliser les emprunts prévus au budget, signer des marchés de 100 000 € pour les fournitures et de 300 000 € pour les travaux, ou encore de recruter des contractuels pour assurer les remplacements d’agents titulaires absents ou suite à un accroissement d’activités ou saisonnier. Bien que ces délégations étaient accordées auparavant au maire dans les mandats précédents, nous avons dit que nous serions attentifs à l’usage qui en sera fait notamment le recours à du personnel non titulaire. J’ai demandé que les décisions prises soient présentées à chaque conseil municipal pour plus de clarté et une meilleure information des conseillers municipaux ; ce qui ne se faisait pas jusqu’à présent.

En fin de séance j’ai posé trois questions diverses.

Quelle suite allait donner la municipalité au recours contre tiers engagé par des résidents du quartier du port de St Goustan que j'ai rencontré contre le Permis de Construire relatif à l’agrandissement du pôle nautique de Saint Goustan ? Le maire attend que le recours arrive à son terme pour y donner suite, il ne prévoit pas de revoir le projet dans l’immédiat.

Le programme immobilier sis place Hulot à la gare va s’achever, il est prévu en Rez-de-chaussée des logements partagés pour des personnes en situation d’handicap. L’association initialement prévue pour gérer lesdits logements semble rencontrer des difficultés alors que ces logements répondent à un besoin réel. Quelles mesures la mairie envisage-t-elle pour permettre à cette association de passer le cap difficile des premiers mois de gestion ? L’adjointe au maire en charge de la santé, des affaires sociales et de la solidarité a reçu les représentants de l’association la semaine dernière, il semble que des problèmes administratif et réglementaire (la présence d’un veilleur de nuit donc hébergé) n’ont pas été suffisamment pris en compte dans le montage de l’opération. Des contacts sont actuellement pris pour trouver une issue à cette difficulté.

Classe d'écoleLa carte scolaire du 1er degré pour la rentrée prochaine fait que la ville d’Auray perd deux classes (Le Loch et Tabarly) et que des postes d’enseignants sont supprimés dans les CMPP. Une majorité de maires du département du Morbihan ainsi que les représentants des parents d’élèves et des syndicats du personnel de l’Education Nationale ont rejeté ces mesures proposées par la direction de l’académie. Quelles actions allez-vous engager pour dénoncer ces décisions ? Le maire a répondu qu’il a protesté auprès de l’Inspection académique qui lui a signifié le maintien des décisions sauf pour l’école du Loch dont le maintien de classe reste possible au vu des inscriptions annoncées.