Prenant acte de ce refus, les communistes alréens ont décidé à une large majorité (60%) de participer à la constitution d’une liste citoyenne conduite par Roland Le Sauce, adjoint de Michel Le Scouarnec. Les candidats se réclamant du PCF qui accepteraient de figurer sur la liste de Guy Roussel n’engageraient que leur personne et en aucun cas l’ensemble des communistes alréens.