Le canton de Lanester-Caudan n'échappe pas une abstention massive, qui traduit défiance et désintérêt vis à vis d’un système à bout de souffle. Cette situation profite au FN dont les représentants vont être au second tour sans avoir mené localement la moindre campagne, en bénéficiant pleinement de la part belle que leur accordent les médias. C'est dramatique de faire le constat qu'un parti qui ne parle que de rejet de l'autre, ait autant d'audience. Cela résulte aussi des renoncements successifs du gouvernement Hollande-Valls qui ont renforcé le sentiment d'abandon des plus démunis de nos concitoyen-nes. Les gens ne supportent plus d'être méprisés et se tournent malheureusement vers des discours dont la séduction repose sur un mélange de simplisme et de mensonges.

Dimanche prochain, rien ne saurait justifier un vote de haine et de racisme. Elire des conseillers départementaux FN, c'est s’interdire tout espoir d'une alternative progressiste. L'urgence, est aussi que F Hollande entende le désarroi des classes populaires et se décide à mettre en œuvre ses promesses de campagne. Le FDG continuera, à travailler avec toutes les forces qui veulent une société de partage et de solidarité. Nous y sommes déterminé-es.