J’ai souligné que l’adoption de ce périmètre, qui valide la réflexion menée depuis plusieurs mois, n’est pas anodine, elle entérine la fin d’une époque : la disparition de 2 EPCI à savoir : Auray Communauté et le Syndicat Mixte d’ABQP. Elle va marquer aussi l’entrée dans une phase nouvelle de coopération entre les 28 communes du Pays d’Auray. En référence à mon intervention faite au conseil communautaire de jeudi dernier ; j’ai dit seulement mon souhait de voir la population associée à la réalisation du projet de territoire que portera ce nouvel EPCI, au travers d’assises de l’intercommunalité par exemple.

Mairie d'Auray à NoëlDeux autres bordereaux m’ont amené à faire des déclarations : la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à Auray, et le Débat d’Orientations Budgétaires 2013 (DOB). La proposition de vœu des conseillers municipaux de l’opposition de droite en faveur de l’aéroport de Notre Dame Des Landes (NDDL), déjà évoquée au précédent conseil n’a pas été débattue, un élu de la majorité (EELV) ayant remis sur table un autre vœu en défaveur de la construction de NDDL ; le maire a demandé que les commissions « Economique » et « Développement durable » se saisissent de ce dossier pour un éventuel examen en conseil. Voir les billets ci-dessous.

Je suis aussi intervenu concernant la proposition d’intégration des voiries et réseaux du lotissement de Kernevez dans le domaine public. J’ai dit qu’il conviendrait que les lotissements soient totalement achevés avant toute intégration, ce qui nous éviterait quelques déconvenues comme cela est à relever avec le quartier de Kerudo. J’ai demandé qu’un cahier des charges soit établi à cette fin pour être donné aux lotisseurs lors de l’attribution des permis de lotir et de construire.

En fin de séance j’ai posé la question diverse suivante :

« La Garde des Sceaux madame Taubira a missionné le Conseiller d’Etat Serge Daël pour étudier l’éventuelle réouverture de certains tribunaux fermés par madame Dati, ministre de l’ancien gouvernement de droite UMP. Le TGI de Tulle, ville dont monsieur le Président Hollande était le maire, serait sur le point de bénéficier d’une telle mesure. Le TI d’Auray a fait les frais de la réforme de la carte judiciaire de madame Dati ; peut-on espérer que notre tribunal soit ré-ouvert, avez vous monsieur le Maire interpellé la Garde des Sceaux en ce sens ? »