Noël a ébloui le visage des petits et des grands. Il nous a fait oublier les vicissitudes de ce monde, pour quelques instants de bonheur et de fraternité. Avec la neige dans les montagnes et le gel dans la plaine, le soleil qui nous taquine et quelques gouttes qui nous poussent à l’abri, les derniers jours de 2014 s’éteignent dans la joie d’être ensemble, avec sa famille, ses amis, en ayant une pensée pour celles et ceux qui souffrent ici bas.

Et demain, la nouvelle année 2015 s’ouvre à nous en chantant : « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, Une fleur couleur de sang, Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge, Lève-toi car il est temps… ». Eh oui, ce n’est pas fini.

Bonne année, bloavez mad.