MarianneJ’ai abordé à plusieurs reprises la question de la construction de la « Grande intercommunalité du Pays d’Auray » et souligné que cette réorganisation s’opérait dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales de décembre 2010, décriée par nombre d’élus et d’aucuns pensaient voir abrogée. Je notais aussi qu’une des motivations du gouvernement de l’époque visait la réduction du « mille feuilles institutionnel », bien que de nouvelles strates étaient créées à l’instar des Métropoles. J’avais enfin relevé que le Ministre en charge du dossier en 2010, Président du Conseil Régional d’Alsace par ailleurs, M. Richert allait au delà en proposant la création d’un Conseil d’Alsace par la fusion des deux départements, Bas Rhin et Haut Rhin, avec la Région Alsace.