Bienvenue sur le blog de
Roland Le Sauce

Mot clé - emplois

Fil des billets

Ayrault le métallo ou le retour du ni-ni

La solution de reprise du site sidérurgique de Florange via une nationalisation temporaire, qui faisait l’objet de discussions avec un repreneur (existe t’il ?) et qui s’inscrivait dans une logique politique de redressement de la sidérurgie, voire plus largement de l’industrie, convenait aux Organisations Syndicales qui voulaient sortir des griffes d’Acelor Mittal. Ce n’est pas la voie choisie.

Lire la suite...

 

Le 09 octobre pour l'emploi industriel

Le 09 octobre la CGT appelle à une grande journée de mobilisation pour l’emploi industriel et dénoncer le faux débat qui s’instaure autour du coût du travail et de la compétitivité (voir annexe ci-jointe). La longue liste des plans sociaux confirme le déclin de l’industrie française. En 1982 la part de l’industrie dans le PIB français était de 28 %, elle n’est que de 13 % aujourd’hui. Près d’un emploi sur deux a disparu depuis les années 70. Et un emploi industriel induit entre 4 à 5 emplois, alors lorsque autant d’emplois directs ont été supprimés on comprend rapidement pourquoi la barre des 3 millions de chômeurs est vite dépassée. Nombre de politiques s’écrie pour dire que l’industrie doit occuper une place centrale dans notre économie. On peut se féliciter de voir que la question industrielle intéresse aujourd’hui après tant d’années de dénigrement.

Lire la suite...

 

Plus de 300 emplois menacés à Lanester.

Installé au port de pêche de Lorient, et depuis 1998 sur les bords du Blavet au Rohu à Lanester, le chantier STX Lorient existe depuis un peu plus de 75 ans. Plus de 150 navires de tous types (chalutiers, remorqueurs, navires à passagers, navires à grande vitesse, yacht) ont été construits et réparés dont le Pen Duick III. Aujourd'hui le carnet de commande est vide. Plus de 120 salariés et 200 sous traitants et intérimaires du Morbihan risquent de perdre leurs emplois. Déjà, 20 personnes sont au chômage partiel plusieurs jours par semaine.

Lire la suite...

 

Réponse de G.Roussel, maire d'Auray, au courrier du Front de Gauche

Monsieur Roland LE SAUCE
Collectif Front de Gauche du Pays d'Auray

Auray, le 23 juillet 2012

Objet : votre courrier en date du 30 juin portant sur la défense des services publics.

Monsieur,

Vous avez souhaité m'alerter sur la situation d'un certain nombre de services publics locaux et je vous remercie de cette initiative.

Lire la suite...

 

Agriculture, préservation de l’eau et accès à l’alimentation sont indissociables

Mis en redressement judiciaire par jugement du 1er juin 2012, le Groupe Doux va t-il échapper au dépeçage et survivre? Dans quelques jours, le tribunal de Quimper va rendre son verdict après l’analyse des offres de reprises formulées par les opérateurs de la filière avicole. Groupe fondé en 1955, second opérateur du marché de la volaille en France, Doux commercialise du poulet (61 % du Chiffre d’Affaires) et d’autres volailles (dindes, canards…). Ces effectifs sont au 31 mai 2012 de 3990 emplois (selon son dernier bilan social). Plus de 3 700 éleveurs y sont liés à travers le Monde, implantés en Europe et au Brésil (800 en France).

Lire la suite...

 

PSA, un véritable désastre industriel, social et humain

Le plan social du groupe PSA Peugeot Citroën annonçant 8000 suppressions d’emplois, préparé de longue date avant les élections de 2012 (la CGT ne l’avait-elle pas révélée en 2011), est un véritable désastre industriel, social et humain. Il vient après celui mis en œuvre dans le Groupe en novembre 2011 et supprimant 5000 emplois dont 2100 dans la Recherche & Développement (R&D). Bonjour l’innovation et l’anticipation au regard des enjeux écologiques de demain.

Lire la suite...

 

DOUX : un cas d'école de la faillite d'un système.

3990 emplois de salariés menacés, des éleveurs au bord du gouffre, des entreprises de transport en difficulté, le port de Lorient affecté, des communes lourdement touchées : l'impact des appétits de profits du groupe Doux sont considérables. C'est tout une filière qu'il faut remettre à plat.

Lire la suite...

page 2 de 2 -