Dans le contexte de crise profonde que subit actuellement nombre de citoyens, le vivre ensemble et la reconnaissance des diversités sont fortement menacés. Alors que les causes du mal résultent des politiques ultralibérales développées par le gouvernement Sarkozy qui produisent du désordre social et alimentent de la violence, la droite populiste issue des rangs de l’UMP, fragilisée depuis les résultats des élections cantonales, s’en sert pour appeler à plus de sécurité, d’ordre et de répression. C’est dans ce cadre que se situe le débat sur la laïcité.