Bienvenue sur le blog de
Roland Le Sauce

Mot clé - référendum

Fil des billets

Réforme territoriale : Communiqué de presse de l’ADECR 56

Après les grandes lois de décentralisation de 1982, le Président de la République et le Premier Ministre viennent d'annoncer leur volonté de réformer notre modèle territorial. Sous couvert d'un approfondissement de la démocratie locale, elle devrait selon eux, rendre nos institutions plus efficaces et réduire les dépenses engendrées par le « mille feuilles territorial ». La fusion des régions, la suppression des départements et de la clause de compétence générale, le renforcement des intercommunalités seraient la seule solution pour l'avenir de notre territoire.

Lire la suite...

 

Refonder la République, ça urge

La République a connu tout au long de son histoire nombre de crises. Celles apparues après la première guerre mondiale avec les affaires Hanau, Oustric et Stavisky, qui avaient toutes en commun une collusion entre les milieux d’affaires (des gens peu scrupuleux dans bien des cas) et la classe politique de l’époque, de part les haines et les rejets qu’elles firent émerger, ne furent pas étrangères à sa mise à mort en 1940 avec l’avènement de Pétain et des ligues factieuses à Vichy, et ce malgré le sursaut de 1936. Il n’est pas dans mon intention de voir dans ce qui fait la Une des médias aujourd’hui, avec l’affaire Cahuzac notamment, une quelconque similitude et ainsi nous prédire un avenir sombre.

Lire la suite...

 

Chronique de la semaine 39

Une semaine bien remplie d’interventions diverses. Tout d’abord, le Conseil Municipal : malgré le départ de Michel Le Scouarnec et son remplacement au poste de maire, l’action engagée par l’équipe depuis 2008 se poursuit dans la continuité des travaux décidés et des engagements pris avec la population (St Goustan, ORU Gumenen, circulation apaisée..). Il n’y a là rien de choquant, donc rien n’à dire de plus. Seuls quelques bordereaux ont fait l’objet d’échanges.

Lire la suite...

 

Chronique de la semaine 38

La fraicheur du matin nous surprend, il fait un temps de demoiselle. Sous quelques chaleureux rayons de soleil, vent et pluie nous rappellent que c’est l’automne. Le hasard a voulu que nos deux parlementaires alréens inaugurent cette semaine leur permanence à Auray : celui de droite qui votera le traité budgétaire européen et sera contre le mariage gay ; celui de gauche qui ferraille dur pour que l’action du gouvernement soit conforme au vote des français du printemps dernier … et, entre les deux, des élus qui mollement font bonne figure en s’affichant à gauche avec la droite et vice et versa ... Et le citoyen dans tout ça !

Lire la suite...

 

Assemblée citoyenne le 25 septembre à Etel pour dire non au traité budgétaire européen.

Le Conseil des ministres vient d’adopter les trois projets préalables à la ratification du traité budgétaire européen qui institue une règle d'or : Ce que je souhaite, c'est que les parlementaires qui ont soutenu François Hollande, qui sont d'ailleurs devenus députés grâce à son élection, comprennent que maintenant ce qui compte c'est d'être solidaires avec son action a fait valoir le Premier ministre a l'issue de ce conseil. Il a appelé de ses vœux un "vote massif" au Parlement.

Lire la suite...

 

Fête du Bel Air à Auray: mon intervention

Mesdames, messieurs, Chers camarades,

Bienvenue à la première fête du Bel Air de la section PCF du Pays d’Auray, fête que nous voulons conviviale, familiale et populaire. Elle marque notre rentrée politique 2012 dans notre territoire que l’on dit entre terre et mer, à quelques jours de la fête de l’Humanité à La Courneuve. Je vous dis d’ores et déjà : à l’an prochain !

Lire la suite...

 

Pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen

Print - copieFrançois Hollande s’était engagé à renégocier le traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), appelé aussi pacte budgétaire, signé par N. Sarkozy et A. Merkel. Il n’en est rien. Ce texte durcit encore les traités de Maastricht et de Lisbonne: il prône à la fois l’austérité à perpétuité et le contrôle des budgets par la Commission de Bruxelles. Pourtant l’expérience montre que cette orientation n’a fait qu’enfoncer les pays européens dans la crise et les peuples dans la souffrance. Sarkozy battu, son traité ne doit pas être appliqué. il faut aujourd’hui un débat public sur les orientations européennes et un référendum sur le nouveau traité. Seul le peuple souverain peut décider de son avenir. C’est une question de démocratie. Signez la pétition ici.