Bienvenue sur le blog de
Roland Le Sauce

Mot clé - traité

Fil des billets

Docteur François et Mister Hollande ou comment expliquer l'austérité.

Le Président de la République a tenu la première conférence de presse de son quinquennat. « Le sourire, c'était pour le soir des élections » a-t-il répondu au journaliste de France 2, on l'avait compris en l'entendant. Aucune des inquiétudes des Français-es n'a trouvé de réponse dans la parole présidentielle.

Lire la suite...

 

Chronique de la semaine 41

Le traité européen de stabilité, de coordination et de gouvernance (TSCG) a été adopté par les seuls Parlementaires. Le peuple français a été une fois de plus privé de débat. Cette ratification n’enlève en rien les craintes exprimées de voir l’austérité s’accentuée et la récession s’installée pour de longs mois. De plus elle ne fait pas l’unanimité comme semble le dire le Président Socialiste de l’Assemblée Nationale ou encore les 120 économistes qui ont lancé un cri d’alarme dans l’Humanité du 12 octobre 2012.

Lire la suite...

 

Assemblée citoyenne le 25 septembre à Etel pour dire non au traité budgétaire européen.

Le Conseil des ministres vient d’adopter les trois projets préalables à la ratification du traité budgétaire européen qui institue une règle d'or : Ce que je souhaite, c'est que les parlementaires qui ont soutenu François Hollande, qui sont d'ailleurs devenus députés grâce à son élection, comprennent que maintenant ce qui compte c'est d'être solidaires avec son action a fait valoir le Premier ministre a l'issue de ce conseil. Il a appelé de ses vœux un "vote massif" au Parlement.

Lire la suite...

 

Un Front de Gauche pour être utile au peuple.

Après une séquence électorale bien intense, la pause estivale m’a été bénéfique pour me vider l’esprit et changer d’air, pour consacrer du temps à ma famille. Pour autant cette rentrée va exiger encore un engagement de celles et ceux qui ne se contentent pas de cette situation mi-figue mi-raisin, à l’image de la météo de cet été. Les difficultés économiques et sociales sont toujours bien là, elles vont renaître tant les mesures prises par le gouvernement sont loin des attentes et espérances, combien même que les promesses sont tenues dans la forme mais pas sur le fond. Fort du bilan positif des campagnes menées au printemps, le Front de Gauche ne peut que continuer et élargir son influence ; il est appelé à devenir le rassemblement politique de ces citoyens qui refusent l’austérité comme moyen unique de sortie de crise et accepté telle une fatalité thatchérienne. Rassemblement inédit en soi, il doit vivre et fonctionner avec toutes les forces qui le composent ; les formes d’organisations au sommet, quoique nécessaires au sens qu’elles organisent et impulsent l’activité, importent car ce qui compte le plus c’est le mouvement, le débat et l’action … et chemin faisant il grandira dans le paysage politique ; c’est ainsi qu’il sera mieux armé pour les échéances futures y compris électorales. Et à cette heure il est venu le temps de dépasser ce dispositif d’alliance électorale pour dynamiser cette force politique nouvelle, pluraliste, collégiale, pour être pérenne et utile au peuple car il y a urgence.

Lire la suite...

 

Pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen

Print - copieFrançois Hollande s’était engagé à renégocier le traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), appelé aussi pacte budgétaire, signé par N. Sarkozy et A. Merkel. Il n’en est rien. Ce texte durcit encore les traités de Maastricht et de Lisbonne: il prône à la fois l’austérité à perpétuité et le contrôle des budgets par la Commission de Bruxelles. Pourtant l’expérience montre que cette orientation n’a fait qu’enfoncer les pays européens dans la crise et les peuples dans la souffrance. Sarkozy battu, son traité ne doit pas être appliqué. il faut aujourd’hui un débat public sur les orientations européennes et un référendum sur le nouveau traité. Seul le peuple souverain peut décider de son avenir. C’est une question de démocratie. Signez la pétition ici.